actualites
 
Archives 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017 2018 2019
 
La 5ème Assemblée de la Mission Educative Lasallienne du District du Proche-Orient

La 5ème Assemblée de la Mission Educative Lasallienne du District du Proche-Orient s’est tenue au Caire du 3 au 5 janvier 2019, sous le thème « Ensemble, vers de nouveaux horizons ». Elle a regroupé 45 Frères et lasalliens des quatre secteurs du District, en présence des Frères Rafa Matas et Jacques d'Huiteau.

Dans son mot d’accueil, Frère Fadi, Visiteur, a annoncé les axes de l’AMEL qui sont la formation, l’identité et les structures. Cette rencontre sera une occasion pour stimuler notre cœur de lasalliens pour une vision d’avenir, a-t-il affirmé. Il a, par la suite, présenté le rapport d’évaluation du District en réponse aux lignes d’action de l’AMEL de 2014. Plusieurs signes d’espérance sont ressortis durant ces quatre dernières années.

Pour inscrire les travaux de cette assemblée dans la continuité de la première AMEL de la RELEM qui a eu lieu en octobre 2018, F Habib a présenté brièvement ses objectifs ainsi que son rapport final.

F. Jacques d’Huiteau a développé le thème de la « Formation pour le patrimoine et les valeurs lasalliennes » en insistant sur l’idée qu’il est nécessaire de mettre en place des programmes de formation spécifiques pour répondre aux besoins du temps, être pragmatique, parce que l’éducation et l’enseignement sont un engagement social, les piliers des sociétés, le tout animé par une volonté de transformation. Il ne faut pas oublier que l’acte éducatif lasallien s’inscrit dans la vision de Dieu pour le salut de l’homme. Il relève de la responsabilité de tous les acteurs dans la communauté éducative.

Suite à cela, les participants se sont dirigés pour les travaux en groupes dans le but d’élaborer des propositions concernant un plan de formation pour le District. Il s’avère important d’inculquer chez les acteurs pédagogiques de nos établissements un itinéraire de formation, pour les aider à entrer dans un processus de formation continue. En plus, la formation du maître doit être pensée en fonction des besoins des élèves.

Quant à M. Michel Bertet, il a traité le thème de l’identité lasallienne qui est double : l’identité des Frères et l’identité des laïcs, les deux piliers des lasalliens. Ils sont à égalité devant la mission. Il a ajouté que les mots Frères et Lasalliens ne peuvent pas s’employer au singulier, par le fait qu’on est frère de quelqu’un et lasallien associé aux autres. De plus, l’identité passe par la vie intérieure, par l’expérimentation, non pas par l’explication. M. Bertet a dressé ensuite les invariants lasalliens, ce qui ne bouge pas dans l’histoire permanente des lasalliens : le lasallien est

1. un homme de foi,

2. qui travaille avec des personnes et non pas des fonctions,

3. dans une école non « Taylorisée »,

4. pour faire avec et non pour,

5. en actes non en paroles.

Cette identité lasallienne est la même partout dans le monde, surtout au Proche-Orient, assez diversifié culturellement, où nous devons témoigner de la fraternité vécue. L’avenir devient ainsi une affaire de confiance, il n’est pas le nôtre, il est celui des autres, ceux qui viennent après nous. Il a conclu que le lasallien prend peu à peu conscience de son engagement et de sa responsabilité, à l’exemple de Saint Jean-Baptiste de La Salle qui a dit que Dieu «voulant m’engager à prendre entièrement soin des Écoles, le fit d’une manière imperceptible et en beaucoup de temps; de sorte qu’un engagement me conduisit dans un autre, sans l’avoir prévu dans le commencement» (Mémoire des Commencements).

 

Après les travaux de groupes et la mise en commun sur le thème de l’Identité Lasallienne, M. Mourad Barsoum, membre du Conseil des Jeunes Lasalliens de la RELEM, a entretenu l’assemblée sur l’identité du Jeune Lasallien.

Par ailleurs, en préparation du Chapitre du District, les Directeurs laïcs ont procédé à un sondage en vue de la nomination du prochain Frère Visiteur.

 

Le dernier jour, Frère Georges Absi a détaillé le thème des structures au service de la mission. Il s’est avéré que les structures doivent être dynamiques, adaptées pour le bien de la mission. Et pour qu’elles deviennent plus lasalliennes, Frère Absi a présenté des critères qui devraient nous aider à reconsidérer les structures actuelles. Il a enchaîné en parlant du mode de « management » de Saint Jean-Baptiste de La Salle qui a cherché, « ensemble et par association », avec les premiers Frères, des réponses lasalliennes aux besoins des enfants.

 

Aux travaux de groupes a succédé une présentation sur la mission lasallienne au Sud Soudan faite par Frère Joseph Alak, actuellement responsable de la nouvelle école lasallienne de Rumbek.

 

L’Assemblée a procédé en fin de journée à voter les propositions relatives aux trois axes: la formation, l’identité et les structures. Ces textes seront soumis au Chapitre de District, fin janvier 2019.

 

Frère Rafa Matas, Conseiller Général, a remercié les lasalliens du Proche-Orient pour le maintien de la mission 300 ans après la mort du Fondateur. Le rêve de Saint Jean-Baptiste de La Salle, que tous les jeunes découvrent Dieu et se savent sauvés, n’est réalisable qu’ en mettant Dieu au centre de notre vie. En plus de la foi en Dieu, la fraternité lasallienne doit être concrétisée dans le respect dans la diversité spécifique au District. Il a ajouté que la mission ne sera effective qu’en servant ensemble, en répondant à l’appel de Dieu et en donnant une vie lasallienne aux structures existantes.

Nous devons être des hommes et des femmes qui croient au rêve de La Salle, sans oublier que les rêves de nos élèves sont les rêves de Dieu.

 

Retour

 

Retour

         
 
Site 300LaSalle



Subscribe to our mailing list

* indicates required




Bulletin N. 257
La RÉGION LASALLIENNE D’AFRIQUE ET MADAGASCAR
« Une Région toujours en construction … »

Bulletin N. 257 (pdf – 13MB)


lasalle-po.org